Enquêtes de Danièle Méaux

Enquêtes. Nouvelles formes de photographie documentaire s’efforce de penser une convergence entre les pratiques photographiques contemporaines et les sciences humaines, convergence potentiellement alimentée par des points de contact avec la démarche propre à l’enquête policière. Ces champs d’investigation, dont Danièle Méaux s’efforce de montrer à quel point ils peuvent être poreux les uns aux autres, ont en commun leur rapport à un terrain qui loin d’être indifférent aux actes qui s’y déploient, n’en n’est jamais que le résultat.


Lire la suite
L'art tout contre la machine #10. Johanna Vaude

L’œil sauvage est le premier film réalisé par Johanna Vaude au sortir de sa formation en arts plastiques. Sa conception s’inscrit dans une économie de moyens radicale. L’idée était de faire un film à partir d’une seule et unique pellicule super 8, ce qui a d’emblée conduit Johanna Vaude en direction de l’hybridation des supports.


Lire la suite
Jocelyn Cottencin / Echauffement général

A l'heure où le réchauffement climatique est devenu une certitude inquiétante et où le contexte social est profondément mouvementé, l'intitulée du projet curatorial accueilli par La chambre d'échos interpelle à plus d'un titre. Cette multiplicité de résonances a été cultivée volontairement par Jocelyn Cottencin qui avoue néanmoins être un peu rattrapé par l'actualité. Echauffement général est une exposition à activer performativement, une invitation aussi directe qu'enchevêtrée à mettre en mouvement le corps et l'imaginaire du visiteur, à penser en acte ce que c'est que faire groupe aujourd'hui.


Lire la suite
Euripides Laskaridis / Titans

Une barre de néon s'allume brusquement : ligne de rupture et source de polarisation de l'obscurité qui règne sur le plateau. Sa lumière blafarde s'accompagne d'un appel tout en échos et résonances qui semble remonter par cette faille des tréfonds de la mémoire atavique. Une étonnante diva rose, lascive et aguicheuse, est à l'origine de cette fracassante entrée en matière.


Lire la suite
Pierre Benjamin Nantel et Marylise Navarro / Danses invisibles

Le ciel est gris et bas ce jour de décembre. Des goutes d'eau commencent à tomber, éparses, avant que la pluie n'arrive, glaciale. Le corps raidi contre les bourrasques de vent, serré dans un manteau d'hiver, ce n'est pas vraiment un temps idéal pour aller à la découverte d'un quartier, encore moins de ses danses invisibles. Une station de tram, un supermarché, une boucherie hallal, une enseigne affichant Soins à domicile, des immeubles anonymes construits à la va vite, une voiture garée parmi d'autres. Sous la pluie qui tombe résolument, cette voiture, où l'on est invitée à s'installer, apparait comme un refuge, habitacle empreint d'une certaine intimité, du moins spatiale, propice aux rencontres furtives et au commerce symbolique qui donne le cadre de la performance de Pierre Benjamin Nantel et Marylise Navarro.


Lire la suite
Anne Lise Le Gac et Arthur Chambry / FORCE

Force est de constater cette manière extrêmement jouissive d'utiliser le plateau de danse qu'Anne Lise Le Gac a fait sienne depuis GRAND MAL. Espace de recherche et de transformation, foncièrement mouvant, propice aux frictions en tous genres entre des matières textuelles, sonores et plastiques, où la danse fait irruption et pointe des questions vitales. Territoire aux règles du jeu sans cesse redéfinies, où les éléments fertiles coexistent à l'état d'outils, de matières et de fantasmes et où le travail s'opère dans la fissure.


Lire la suite
Ondine Cloez / Vacances vacance

C'est un exercice périlleux, un exercice qui contient dans son énonciation même ses conditions d'impossibilité. La tentative d'Ondine Cloez n'en est que plus salutaire, avançant par petites touches, avec douceur et espièglerie, avec en ligne de mire ce devenir d'une danse de l'absenceQuitter son corps, être en avant ou un peu à côté de lui, tout en tenant, seule, le plateau du Théâtre du Gymnase.


Lire la suite
L'art tout contre la machine #9. Frédéric Danos

En 2001, Frédéric Danos commence un documentaire qui n'aboutit pas. Plusieurs pistes sont explorées, qui oscillent entre le documentaire social et le film intimiste, des séquences sont tournées, mais aucune de ces tentatives ne donne lieu à un film à proprement parler. En 2009, Frédéric Danos entreprend de rassembler toutes ces séquences et de les articuler les unes aux autres en racontant les raisons de ces tentatives avortées. Le film qui n'avait pas abouti vient de trouver sa forme : J'ai mis 9 ans à ne pas terminer mêle aux séquences filmées une parole vivante, qui en révèle la part secrète, les défaillances et en énonce l'inachèvement.


Lire la suite
L'art tout contre la machine #8. Vincent Ciciliato

Pour comprendre les travaux de Vincent Ciciliato, il importe d’avoir à l’esprit son double enracinement géographique, entre la Sicile où il a passé une partie de sa jeunesse et la Picardie où il a fait ses études. Pour exprimer synthétiquement les accents de sa pratique, on pourrait dire que sa boite noire est picarde et que son imaginaire est sicilien. Cette double appartenance se retrouve dans les espaces qu’il met en scène ou les références qui traversent son œuvre.


Lire la suite
Je reste là, Jérôme Souillot à La Chambre d'écho ICI - CCN Montpellier

La Chambre d'écho résonne de voix parfois un brin crâneuses, parfois mal assurées, toutes empreintes de cette curiosité suscitée au contact des œuvres de Jérôme Souillot. Placées en contre-bas du groupe de lycéens assis en tailleur qui les discutent ardemment, les petits formats acryliques sur papier dessinent une ronde, esquissent une clairière enchantée propice aux rêves éveillés, aux débrayages du régime réel et aux projections imaginaires.


Lire la suite